Ce projet, nous l’avons commencé en recherchant tout ce qui existait déjà afin d’écarter des propositions déjà fonctionnelles. Articles de presse, reportages, témoignages ou encore projets utopistes... Nous avons lu et vu tout ce qui se faisait ou ce qui est
envisagé pour 2050.
Nous avons ensuite pensé à la Silver Economy, nous avons remarqué à travers nos recherches qu’elle faisait beaucoup parler d’elle, et que son côté humain nous
plaisait à toutes.
Nous avons ainsi choisi ce sujet, qui nous paraissait le plus pertinent : la silver economy. Elle fait l’actualité, c’est un sujet humain et nous sommes tous concernés.
Notre concept était clair, son nom attachant : Billy, le majord’home. Notre but était d’apporter une solution pour un futur où les personnes âgées seraient de plus en plus nombreuses et auraient besoin de maintenir du lien social.
Billy entre en scène. Billy est un compagnon matérialisé sous la forme d’un robot humanoïde qui s’adapte à chacun en fonction du degré des besoins. Billy va faire le lien entre la personne et le monde qui continue à évoluer et non l’inverse.
Billy répond à 7 services : le suivi (il sert d’intermédiaire entre les médecins, spécialistes,
et auxiliaires), la livraison (épicerie, pharmacie),
la gestion (planning, carnet de santé, emploi du temps, actualités), l’aide à la personne (soutien physique), le lien social (se déplacer, appel vers
les amis ou la famille), la sécurité (verrouillage des portes, éteindre des lumières) et l’adaptabilité (divers degré d’autonomie selon la personne âgée).
Billy, grâce à son intelligence artificielle, s’adapte au degré d’autonomie de la personne âgée, il est son carnet de bord, son compagnon et il lui permet de rester en relation avec les autres. En bref, Billy fait le lien entre tous les acteurs de la vie d’une personne âgée.
Back to Top